Consommer autrement à Lyon – suivez le guide !

Labels éthiques et écologiques, monnaie locale, bonnes pratiques : précis d’orientation pour le consom’acteur lyonnais

Si un consommateur averti en vaut deux, un consom’acteur en vaut bien trois ! Vous souhaitez soutenir l’économie locale, mais ne savez pas vraiment comment faire et où vous rendre ? Vous vous demandez si vos commerçants de quartier se soucient de leur impact environnemental ? Mieux consommer : ça se décide. Être guidé pour s’orienter vers une consommation plus responsable : ça ne se refuse pas. Lyonnais, Lyonnaises, lisez attentivement l’article qui suit : il vous aiguillera dans vos choix pour consommer autrement à Lyon.

Consommer autrement à Lyon : un état d’esprit et un parcours bien jalonné

Consommer autrement : c’est quoi ?

Si vous arpentez ces lignes, c’est que vous avez déjà entamé votre parcours vers une consommation plus réfléchie. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, pour 57 % des Français, consommer responsable, c’est d’abord consommer moins. Ce n’est pas ici qu’on vous dira le contraire. En effet, la surconsommation effrénée et les événements du type Black Friday : très peu pour nous. Pour 38 % des Français, consommer responsable, c’est également consommer autrement. Vous acquiescez là aussi, mais ne savez pas par où commencer. Du consommateur au consom’acteur (celui qui consomme et qui agit), il n’y a qu’un pas — ou peut-être deux ou trois : 

  1. Scrutez les étiquettes et les emballages en quête d’informations. 
  2. Identifiez les labels, les certifications, les logos et renseignez-vous sur leur signification. 
  3. Discutez avec le commerçant ou l’entrepreneur auxquels vous désirez faire confiance. Accordez de l’importance au bouche-à-oreille pour discerner les valeurs qui animent les acteurs de votre environnement.

Quel consom’acteur je souhaite devenir ?

Vous êtes désormais sur la bonne voie, mais le parcours vous semble rempli d’embûches et un brin trop sinueux… Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. Avant de commencer, il faudra toutefois définir ce que signifie pour vous « consommer autrement à Lyon » :

  • réduire mon impact environnemental ;
  • contribuer à la valorisation de projets de société ;
  • soutenir l’économie locale ;
  • donner du sens à l’engagement des acteurs locaux ;
  • être au cœur de la transition écologique, etc.

Certains labels ou bonnes pratiques seront peut-être plus signifiants pour vous que d’autres. Le curseur est variable d’un consom’acteur à un autre et nous ne sommes pas là pour émettre un jugement. L’important est de consommer en toute conscience : savoir précisément où va votre argent. Alimente-t-il un circuit en adéquation avec vos valeurs ? Une fois les bons réflexes acquis, à califourchon sur votre Vélo’v, vous filerez sur le sentier de la consommation éclairée.

Comment me repérer, sur le chemin de la consommation responsable, à Lyon ?

Nous avons évoqué les labels, les circuits courts, la transition écologique, les acteurs locaux… Vous me direz : c’est bien beau, mais, en pratique, qui sont-ils et où sont-ils ? Je prends un café avec mes commerçants de quartier et je m’informe sur les actions des uns et des autres ? Si vous avez le temps, pourquoi pas ! Sinon, on a mieux et surtout plus efficace. De la Croix-Rousse, à la Confluence, en passant par toutes les villes du Grand Lyon et de la région, nous sommes entourés d’entrepreneurs passionnés et engagés. Ils ont à cœur d’accompagner leur travail de bonnes pratiques écologiques, sociétales et économiques. La ville de Lyon souhaite mettre en lumière ces acteurs grâce à deux labels — dont nous vous parlerons juste après. Les citoyens ne sont pas en reste. Ils sont à l’origine d’un projet qui valorise l’économie locale, en dehors du système bancaire traditionnel. Intrigant, n’est-ce pas ? Labels décernés par la ville et initiative citoyenne jalonnent le parcours que nous empruntons ensemble dès maintenant.

Valoriser la production locale : faire confiance au label « Fabriqué à Lyon » 

Le label « Fabriqué à Lyon » : pourquoi ?

74 % des Français déclarent être prêts à payer plus cher pour acheter un produit fabriqué dans l’hexagone. À l’heure où nous sommes toujours plus nombreux à privilégier le « Made in France », le marquage régional et territorial prend de l’ampleur. Estampiller un bien du nom de son lieu d’origine est un argument de vente. Le consommateur local comme le touriste y sont sensibles. Qui dit succès, dit usurpations. Le service de répression des fraudes assure des contrôles au niveau national. Démêler le vrai du faux lorsqu’il s’agit d’une mention régionale est un peu plus compliqué. Pour faire rempart aux prétendus produits façonnés sur notre territoire, la ville a créé le label « Fabriqué à Lyon ». La municipalité souhaite ainsi valoriser le véritable savoir-faire lyonnais. Elle lui offre un éclairage supplémentaire de deux manières :

  1. La ville de Lyon et ses partenaires s’engagent à promouvoir les biens labellisés.
  2. Le commerçant ayant reçu la distinction pourra exposer le logo sur ses supports de communication. Il disposera d’un outil complémentaire pour se démarquer et affirmer son identité.

La ville de Lyon souhaite aider le consommateur. Il aura l’assurance de l’authenticité des produits regroupés sous cette bannière. Guignol, le saucisson brioché et la fête des Lumières n’ont qu’à bien se tenir ! Les biens estampillés « Fabriqué à Lyon » vont occuper toutes les conversations sur la ville.

Logo fabriqué à Lyon

Quels produits sont concernés par ce label ?

Pour obtenir le précieux sésame, les entrepreneurs, artisans ou créateurs doivent évoluer dans un de ces 4 domaines d’activité :

  • mode et création ;
  • artisanat alimentaire (hors restauration) ;
  • produits manufacturés ;
  • décoration, design et artisanat d’art.

Le jury évalue, bien évidemment, le caractère local et le processus de création, de fabrication ou de transformation. Ce n’est pas tout ! Le « Made in Lyon » a quelques exigences :

  • l’approvisionnement local (s’il est possible) ;
  • l’utilisation de matériaux recyclés, recyclables, bio, sourcés avec soin ;
  • les questions environnementales et sociales et les réponses proposées au sein de l’entreprise.

Vous trouverez la liste complète des produits labellisés sur le site de la ville. Bières de Givors, sacs en tissu du Vieux-Lyon, tabourets de Chassieu, glaces des pentes de la Croix-Rousse : à chaque besoin, sa solution made in Lyon.

Le Village des Créateurs ou l’émergence de marques locales

Lyon regorge d’initiatives pour mettre en lumière ses entrepreneurs engagés. Le Village des Créateurs soutient les jeunes pousses locales dans leur développement et les accompagne dans leur écotranstition. Vous ne serez donc pas étonnés si l’on vous dit que parmi les lauréats du label « Fabriqué à Lyon », certains sont issus de cet incubateur 100 % lyonnais. Pour rendre visite aux talents émergents en résidence, rendez-vous directement dans les ateliers-boutiques mis à disposition Passage Thiaffait. Pour les autres, le site de cette pépinière offre une belle vitrine des savoir-faire de ces entrepreneurs éco-enthousiastes made in Lyon. 

Faciliter la consommation responsable grâce au repère « Lyon Ville Équitable et Durable »

« Équitable et Durable », c’est-à-dire ?

Nous vous parlions en introduction de deux labels portés par la municipalité : voici donc le second. Prenons tout de même un instant pour revenir sur la signification des mots « équitable » et « durable ». La notion de commerce équitable renvoie à des achats en direct, sans intermédiaire, à des producteurs soucieux de l’environnement. L’équité fait aussi écho à la justice sociale, à l’égalité de tous les citoyens. La durabilité est un concept un peu plus complexe. Les 17 Objectifs de développement durable fixés par l’Organisation des Nations Unies recouvrent des préoccupations environnementales, sociales et économiques. On y trouve les questions liées au climat, à l’énergie, à la pauvreté, à l’égalité des genres, à la prospérité économique, etc. La ville de Lyon se dote ainsi d’un label ambitieux et engagé pour promouvoir les acteurs locaux désireux d’avoir un impact dans les domaines précités.

Qui sont les labellisés LVED ?

Les labellisés LVED sont ceux qui font des efforts au quotidien vers la transition écologique et sociale. La labellisation vise à repérer l’offre de consommation responsable du Grand Lyon et de sa région. Les candidats doivent répondre à 5 critères :

  1. la gestion environnementale (préservation des ressources et de l’énergie) ;
  2. la gestion sociale (valorisation du capital humain, participation de tous au développement de l’entreprise, organisation éthique et équitable) ;
  3. l’achat et la consommation responsables ;
  4. l’engagement sociétal (collaborer à des initiatives locales, rendre ses produits ou services accessibles) ;
  5. l’innovation.

La ville de Lyon leur offre bien plus qu’un label puisqu’elle définit avec eux les axes d’amélioration. C’est un partenariat gagnant-gagnant : 

  • L’entrepreneur lyonnais est mis en lumière et accompagné pour tendre vers des pratiques toujours plus équitables et durables. Il existe 3 niveaux de labellisation symbolisés par une à trois feuilles sur le logo LVED.
  • La municipalité enclenche un cercle vertueux d’acteurs dynamiques et en progrès constants. Ceux-ci prodiguent à la région et à ses habitants des produits, des services, des emplois et une gestion du territoire écoresponsables.

Label Lyon ville équitable et durable avec les 3 niveaux

Pourquoi se tourner vers le réseau LVED ?

Si vous désirez consommer autrement à Lyon, les acteurs du réseau « Lyon Ville Équitable et Durable » disposent d’un panel de propositions. Les commerçants, artisans, entreprises ou associations qui ont déjà reçu ce label sont issus de plus de 20 secteurs d’activité. Consommer auprès d’eux assure l’attache territoriale de votre achat. Savez-vous que cela signifie bien plus que « soutenir l’économie locale » ? En effet, l’argent dépensé chez les partenaires LVED fait de Lyon une ville engagée au service des problématiques écologiques, sociétales et économiques. En un mot, par votre consommation responsable, vous participez au développement de votre agglomération et de sa région. Vous permettez à ces structures de créer des emplois, tout en maintenant une gestion sociale, éthique et équitable. Vous les encouragez à innover dans le respect de leurs valeurs. Vous les incitez à s’ancrer davantage dans le tissu économique local, à rayonner dans leur ville ou leur quartier. Un vaste réseau se crée entre les partenaires LVED, la ville de Lyon et les consomm’acteurs. Chacun y trouve son compte :

  • accompagnement, visibilité, soutien pour les labellisés ;
  • attractivité, résolutions de problématiques sociales et environnementales, dynamisme pour la ville ;
  • qualité et innovation des produits et services, cadre de vie propice aux bonnes pratiques écologiques, économie locale florissante pour les consomm’acteurs.

Le réseau LVED organise aussi de nombreux événements qui font la part belle à une société plus responsable et à une ville durable.

Soutenir l’économie locale de A à Z avec la Gonette

La Gonette: une Monnaie Locale Complémentaire Citoyenne

Votre parcours pour consommer autrement à Lyon touche à sa fin. Avant de vous quitter, nous aimerions vous parler d’une initiative citoyenne. En 2015, des Lyonnaises et des Lyonnais ont décidé d’avoir un impact positif avec l’argent qu’ils dépensaient. Ils ont alors créé la Gonette (nom dérivé du « gone », « l’enfant » en argot lyonnais). C’est une monnaie locale, complémentaire et citoyenne qui circule en dehors du système bancaire traditionnel. Cet argent — en version physique ou dématérialisée — passe des citoyens, aux commerçants, des fournisseurs aux acteurs locaux. Ce système de paiement alternatif permet à la monnaie d’être en perpétuel mouvement. Elle ne stagne donc jamais sur un compte en banque.

Pourquoi payer en Gonettes ? 

Vous avez, à présent, une vague idée de ce qu’est la Gonette. Vous adhérez au réseau, puis vous échangez vos euros contre des gonettes. Mais comment cette monnaie vous permettrait-elle de consommer autrement à Lyon ? Voici 5 raisons de troquer vos euros pour une monnaie locale complémentaire et citoyenne :

  1. Placement de vos euros dans une banque éthique : vous contribuez à la finance durable. La banque investit ses capitaux dans des projets à forte valeur culturelle, sociale et environnementale. 
  2. Soutien aux acteurs économiques locaux : la Gonette circule dans la sphère de votre commerçant de quartier. Pas d’évasion possible sous le soleil du Panama pour la monnaie lyonnaise !
  3. Enrichissement du territoire par la relocalisation des échanges.
  4. Réappropriation des échanges par les citoyens et éducation populaire à la valeur de l’argent.
  5. Formation d’un réseau solidaire et fidélisation des consommateurs. Vous pourrez dorénavant scander : « Qui ne consomme pas lyonnais n’est pas lyonnais » !

Pour l’anecdote, sachez que vous pourrez utiliser un billet atypique de 49 gonettes. Puisque la monnaie appartient aux citoyens, autant lui donner matériellement et symboliquement la valeur que l’on veut ! La Gonette fait un clin d’œil à son territoire d’ancrage sur ses billets. Ils se parent sur leur recto d’une personnalité qui a marqué l’histoire de la ville. Sur leur verso, figure le visage d’un Lyonnais ou d’une Lyonnaise engagé au quotidien.

Recto du billet de 49 gonettes avec Rabelais
Verso du billet de 49 gonettes avec un citoyen lyonnais

Où dépenser vos gonettes ?

Les Lyonnais à l’origine de cette monnaie de proximité souhaitent offrir une visibilité au plus grand nombre. L’objectif est d’œuvrer pour la transition vers une économie plus respectueuse de la nature et des Hommes. Promouvoir l’emploi local, la solidarité entre entreprises, leur lien au territoire, la réduction des gaz à effets de serre sont autant de défis dont la Gonette se fait l’étendard. Ainsi, tout acteur qui partage les valeurs de la Gonette, quel que soit son niveau actuel d’engagement, peut entrer dans le réseau.

Les partenariats sont variés sur le marché des services et des biens. Cinéma ou graphiste à Villeurbanne, scrapbooking à Saint-Fons, librairie à Brignais, épicerie à Bron, atelier de vannerie à Francheville, restaurants à Lyon, etc. Vous trouverez la liste complète sur le site de la monnaie lyonnaise.

Infographie qui explique comment fonctionne la Gonette

La Gonette, monnaie locale pour une économie circulaire. Crédit photo : Laura Mezzone

Vous voilà arrivés à destination. L’itinéraire pour consommer autrement à Lyon n’a plus de recoins secrets pour vous. Vous savez désormais trabouler d’artisans en commerçants qui partagent les mêmes valeurs que vous. Dans notre société où tout va très (trop ?) vite, et si prendre le temps de s’informer était la solution pour mieux consommer ? Gonettes en poche, bonnes adresses en tête, cheveux au vent : en route pour des emplettes écoresponsables entre Rhône et Saône !

Article rédigé par Laura Mezzone

Sources :

Consommer autrement à Lyon : un état d’esprit et un parcours bien jalonné

made-in-france.pdf (economie.gouv.fr)

Valoriser la production locale : faire confiance au label « Fabriqué à Lyon » 

Faciliter la consommation responsable grâce au repère « Lyon Ville Équitable et Durable »

Soutenir l’économie locale de A à Z avec la Gonette

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les articles récents…

Consommer moins : 8 raisons de se lancer sans tarder

En quoi se libérer de sa fièvre acheteuse contribue-t-il au bonheur ? À l’heure actuelle,...

Numérique responsable : comment adapter nos pratiques

Adopter une utilisation plus verte du numérique pour protéger la planète  Il vous paraît...